Sommaire

D’après une étude de France Stratégie réalisée en janvier 2016, le gain de performance économique imputable à la RSE est de l’ordre de 13 % entre les entreprises qui introduisent des pratiques RSE et celles qui ne le font pas.

Et si votre entreprise pouvait contribuer à son niveau aux enjeux du Développement durable tout en favorisant sa croissance ?

Vous êtes sensible à l’aspect sociétal, environnemental et économique de vos activités, mais vous ne savez pas comment mettre en œuvre des pratiques plus éthiques et durables dans le fonctionnement quotidien de votre société. 

Vous avez peur de faire pire que mieux et d’impacter davantage les ressources de notre planète ? 

Au sein du collectif We Act 4 Earth — fait d’entrepreneurs indépendants et TPE pour l’instant —, nous sommes réunis pour trouver ensemble des solutions à ces questions et notamment grâce à nos experts en RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

Nous voulons allier efficacité économique, justice sociale et transition écologique pour impacter le monde positivement grâce à notre activité professionnelle.

Le chemin pour arriver à cet équilibre étant long et rempli d’embuche à l’image d’une randonnée. 

Nous nous nommons ainsi : BackPackEarth !

Découvrez dans cet article, fait de façon collaborative par notre équipe de rédacteurs web, les étapes pour engager votre entreprise dans une démarche RSE et contribuer dès à présent au futur de la planète et de vos enfants. Pourquoi mettre en place une démarche RSE en entreprise ?

La responsabilité sociétale des entreprises a été définie en 2011 par la Commission européenne comme : « la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société ». Les entreprises qui assument cette responsabilité s’engagent à respecter la législation à cet égard.

Les enjeux d’une démarche durable en entreprise 

La norme ISO 26000 indique que la RSE repose sur 7 piliers regroupés au sein des trois sphères que représentent le social, l’économique et l’environnement :

  • les droits de l’homme ;
  • les relations et les conditions de travail ;
  • la considération sociale ;
  • la transparence de l’organisation ;
  • les bonnes pratiques dans les affaires ;
  • les consommateurs ;
  • l’environnement.

 

Voici les objectifs d’une démarche RSE :

  • inscrire son entreprise dans la durée : le concept de durabilité est au cœur de ces préoccupations ;
  • faciliter l’insertion des salariés : la sphère sociale ambitionne de créer au sein de l’entreprise un contexte favorable à l’insertion des salariés ;
  • optimiser les procédures : la sphère économique vise à l’optimisation des procédures de travail et de production pour gagner en efficacité et en rendement sans impacter les autres sphères ;
  • gérer les ressources : la sphère environnementale intègre la prise en compte d’une gestion durable des ressources naturelles dans le fonctionnement de l’entreprise ;
  • inclure tous les départements de l’entreprise : une entreprise écoresponsable engagée dans une démarche RSE adaptée s’adresse à toutes les parties prenantes de son fonctionnement : la direction, les employés, les partenaires et clients, ainsi que l’environnement.

Une politique de développement durable peut ne pas donner le même poids à chaque sphère de la RSE, mais se doit d’y apporter une certaine considération.


La RSE pour les grandes entreprises et moyennes entreprises

Ce qu’il y a de bien avec la démarche RSE, c’est que tout le monde peut s’impliquer. Peu importe la taille de votre structure, les objectifs fondamentaux du Développement durable vous concernent.

mettre en place un démarche RSE en entreprise

La mise en place d’une démarche RSE au sein d’une grande entreprise permet de donner un cadre commun et une orientation réfléchie à une organisation riche d’interactions, d’éléments entrants et sortants et de connexions optimisées pour un impact moindre sur l’environnement.

 

Les clients, les fournisseurs, les actionnaires, les salariés, les syndicats, etc. tous peuvent s’impliquer dans une entreprise plus durable. Le management d’une grande entreprise diffère de celui d’une structure plus petite et c’est là que les directives devront être clairement énoncées, avant d’être communiquées à chaque échelon de la hiérarchie. 

L’implication des salariés est primordiale afin de mener un combat groupé pour un développement plus durable de l’organisation.

 

La démarche RSE offre aux entreprises plusieurs possibilités :

  • une meilleure gestion des risques : maîtrise de la consommation énergétique, diminution du taux d’accidents de travail… ;
  • une position dominante vis-à-vis des occasions telle que la mise en place d’une économie circulaire ;
  • une garantie de longévité en anticipant les besoins et les contraintes de demain qu’il s’agisse de dépendance énergétique ou matérielle.

 

La mise en place d’une démarche RSE permet aux grandes et moyennes entreprises de préserver leurs intérêts, ceux de leurs collaborateurs et partenaires et les ressources mises à disposition par l’environnement. 

À ce stade de la lecture, si vous êtes entrepreneur (freelance ou chef d’entreprise d’une TPE), il se peut que les mots que vous venez de lire n’aient pas du tout fait écho en vous… 

On vous rassure, la RSE pour les freelances et TPE, c’est possible, même si cela est encore peu développé. C’est pourquoi nous avons créé We Act 4 Earth ! 

 

Une démarche adaptable aux TPE et aux freelances

Comment transformer votre « business model » en modèle alliant performance économique, écologique et sociale ? Est-il possible pour un entrepreneur qu’il soit freelance ou chef d’entreprise d’une TPE de s’approprier les codes de la RSE ?

Oui ! La RSE consiste à chercher à travers son activité professionnelle à avoir un impact positif sur la société, en respectant son environnement tout en dégageant des revenus — il ne s’agit pas de briser votre équilibre financier !

Pour partir du bon pied, si l’on commençait déjà par détruire certains préjugés ?

#cliché : La RSE est destinée aux grandes entreprises

Non, la RSE n’est pas que pour les grandes entreprises. Depuis la loi PACTE de 2019, TOUTES les entreprises françaises sans exception doivent « prendre en considération » les enjeux environnementaux et sociaux dans la gestion de leurs activités.

Qu’importe donc la taille de votre entreprise, même en solo, vous pouvez choisir une orientation de business qui respecte TOUT son environnement (non seulement la planète, mais toutes les parties prenantes : clients, fournisseurs…) et qui est viable économiquement.

#cliché : seules les marques et entreprises « cools » et « bio » peuvent s’approprier les codes de la RSE

Non, les entreprises de toutes tailles sont concernées et cela inclut TOUS les secteurs que vous soyez prestataire de service ou peintre en bâtiment, la logique reste la même. Elle repose sur la bonne volonté des acteurs. La RSE ne doit pas être l’apanage de produits éthiques ou bio, c’est bien l’affaire de tous les entrepreneurs !

#cliché : Mettre en place une politique RSE prend trop de temps, est contraignant et coûte cher

Une politique RSE ne se construit pas en un jour, ni seule. Il s’agit d’une démarche collaborative qui fait appel à plusieurs parties prenantes (collaborateurs, clients, fournisseurs, instances locales…). Acceptez d’être guidé en faisant appel à l’intelligence collective dans cette démarche.

Prêt à démarrer l’aventure de votre transition vers un modèle d’entreprise durable ?  

 

Pourquoi la démarche RSE est-elle au cœur des engagements de We Act 4 Earth ?

Notre vision de la RSE à travers la force du Collectif

Nous sommes plusieurs dans le collectif à avoir vécu une quête de sens. À nous demander si ce que nous sommes dans notre cœur correspond à ce que nous faisons au quotidien et dans notre « profession », notre « job ». On parle de raison d’être, d’alignement avec ses valeurs profondes, de donner du sens à son activité, d’avoir le sentiment de remplir sa mission de vie tout en étant rentable financièrement en fonction de nos critères personnels.

Si nous vous posons la question : accepteriez-vous un milliard d’euros contre le fait de changer un emploi qui vous rend heureux contre un autre très bien payé, mais n’apportant aucun sens à votre vie ? Diriez-vous OUI ou NON ?

Nous ne voulons pas vous piéger, il y a plusieurs réponses ! 

Si vous dites oui, l’argent est important pour vous et vous le préférez à l’exercice d’un métier qui ne correspond pas à vos valeurs.

Si vous répondez non, c’est que vous êtes parfaitement alignés avec ce que vous êtes dans votre emploi. Pour vous l’argent, c’est l’art des gens.

La dernière réponse concerne beaucoup d’entre nous : c’est le fait d’hésiter, car notre carrière n’est pas encore pleinement alignée à nos valeurs.

C’est pour vous accompagner dans cette démarche que le collectif We Act 4 Earth place la démarche RSE au cœur de ses engagements. Ces différentes étapes permettent en fonction de vos propres objectifs d’avancer vers le chemin de la soutenabilité de votre entreprise et d’être épanoui, car alignées avec vos valeurs personnelles dans votre vie professionnelle.

Où en êtes-vous dans votre démarche RSE ? Voici les étapes clés pour la mettre en place. 

 

Les étapes de la démarche RSE

infographie etapes mettre en place démarche RSE en entreprise


Les différentes étapes d’une démarche RSE pour les entrepreneurs

  1. Comprendre le contexte et les enjeux autour de la thématique de développement durable que l’on souhaite intégrer dans son activité professionnelle ;
  2. Dresser un bilan sur ses pratiques à travers un questionnaire, une carte mentale ou tout autre outil permettant de connaître son impact social et environnemental ;
  3. Identifier des solutions ;
  4. Créer  et mettre en œuvre un plan d’action reprenant les solutions identifiées ;
  5. Suivre et piloter les solutions RSE mises en place dans un objectif d’amélioration continue.

Résumés de nos articles pour vous aider dans votre démarche RSE

 

tri dechet entreprise

Sensibilisation au tri des déchets en entreprise

Les entreprises françaises génèrent environ 750 millions d’ordures par an. Trier ces déchets s’impose comme un engagement écocitoyen dans une optique de protection de la planète et d’allégement d’une empreinte écologique en perpétuelle augmentation.

 

Comment gérer plus durablement les déchets en entreprise ?

La gestion des déchets s’appréhende en amont du processus par des achats plus responsables, contenant notamment moins d’emballages inutiles et auprès de structures engagées dans la transition écologique.

 

Quels sont les bénéfices d’une stratégie efficace de tri ?

Mettre en place un tri des déchets dans son entreprise apporte plusieurs bénéfices. Cette stratégie permet de réaliser des économies, de fédérer vos salariés autour d’une cause louable et nécessaire, et de créer des emplois dans le secteur même du traitement des déchets.

Elle se poursuit dans la phase d’utilisation avec l’évolution vers une mentalité de réduction des impressions papier, d’une numérisation de certains processus, ou encore d’une réflexion sur des alternatives de production générant moins de déchets. Cela doit être étudié en interne en accord avec les besoins de votre secteur d’activité et les principaux postes de production de déchets de votre entreprise.

Enfin, l’étape la plus importante consiste à vous éduquer, vous et vos salariés, au tri. La transition devra être progressive afin de maximiser les chances de succès à long terme de cette initiative.

 

Comment réduire durablement les déchets d’une petite entreprise ?

La réduction de la production de déchets quotidiens à un minimum nécessite plusieurs phases. Commencez par inventorier vos déchets, puis informez-vous sur les services de ramassage des ordures compétents dans votre ville. Réduire la production à la source facilitera votre processus de tri en bout de chaîne. Séparez et stockez les différentes fractions de déchets obtenus au sein de conteneurs et poubelles spécifiquement conçus et placés à des endroits stratégiques en fonction du nombre de personnes qui les utiliseront. Un suivi de ces étapes sera à réaliser en interne afin de mettre en évidence les progrès réalisés et les améliorations à poursuivre.

 

Statut entreprise a mission 

Raison d’être de l’entreprise et statut de société à mission

Votre entreprise a désormais la possibilité d’atteindre des objectifs sociaux et environnementaux. Comment ? En intégrant dans ses statuts « une raison d’être » et en se dotant d’une « mission ». Ces concepts vont plus loin qu’une réflexion de type responsabilité sociétale et environnementale, communément appelée RSE, puisqu’ils font partie de vos statuts.

 

Comment devenir entrepreneur responsable avec la raison d’être ?

La raison d’être se définit comme un projet à long terme dans lequel s’inscrit l’objet social de votre entreprise. Elle se compose des principes dont se dote votre société et pour lesquels elle entend mettre en place des actions. En autorisant les entreprises à intégrer une raison d’être dans leurs statuts, le Code civil offre un moyen de pression sur les dirigeants afin qu’ils respectent certaines obligations et responsabilités sociales et environnementales.

Cette raison d’être se veut réaliste et facile à mettre en œuvre, sans être trop fantaisiste. Elle ne doit pas s’apparenter à un simple outil de communication ou pire, à du greenwashing.

 

Comment devenir entrepreneur responsable avec la société à mission ?

Une fois la raison d’être définie, votre entreprise a la possibilité d’inscrire une mission dans ses statuts.

Certaines conditions sont à remplir pour que votre société puisse prétendre au nouveau régime de société à mission et puisse en faire publiquement état par une mention visible sur son K-bis. 

Les objectifs environnementaux, ainsi que les modalités d’exécution de la mission retenue, devront être clairement stipulés dans le cadre de l’activité de votre société. Le suivi sera assuré par un comité distinct des dirigeants et composé d’au moins un salarié, sauf si votre entreprise compte moins de 50 salariés. Vous pourrez confier l’ensemble de ce suivi à l’un de vos salariés. Le rapport en résultant sera présenté annuellement lors de l’assemblée générale. Le niveau d’atteinte des objectifs de la mission y figurera. Des explications en cas d’échecs seront à donner par les dirigeants.

L’avis d’un organisme tiers indépendant validera les constatations du comité sur le niveau atteint pour les objectifs environnementaux et sociaux.

L’adoption du statut de société à mission est soumise à des conditions contraignantes et doit être motivée par un engagement fort des fondateurs. Son principal avantage est que votre société peut faire état de cette qualité à l’égard des tiers, ce qui peut vous permettre l’obtention de financements d’investisseurs ou tout simplement la création de nouvelles collaborations. En cas de non-respect des engagements pris, votre société pourra être sanctionnée et se verra obligée de faire retirer la mention « société à mission » de ses statuts.

 

Empreinte carbone entreprise

Calculer l’empreinte carbone de son entreprise

La méthode la plus simple pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’une entreprise consiste à établir son bilan carbone. Ce résultat donné en « équivalent CO2» est un bon indicateur de l’engagement écologique d’une société. L’objectif après ce bilan? Émettre moins!

 

Comment agir positivement sur l’environnement en tant qu’entrepreneur ?

Le bilan carbone vise à sensibiliser les décideurs et leurs salariés aux mesures à mettre en œuvre pour réduire l’impact environnemental d’une société. Il représente un enjeu central dans la lutte contre le réchauffement climatique et constitue la variable par laquelle toutes les actions peuvent s’articuler pour coordonner l’ensemble des efforts individuels.

La transition écologique ne pourra se faire sans des changements au sein des entreprises, car les gestes écocitoyens des particuliers ne suffiront pas à freiner la montée des températures. Chaque entité économique doit pouvoir estimer son impact sur le bien commun et indirectement sur l’avenir de tous.

 

Comment le bilan GES intervient-il dans le développement stratégique d’une entreprise ?

De quatre manières :

  • il est obligatoire. Les entreprises qui y sont soumises encourent une amende en cas de manquement à cette obligation. Sans compter que ces déclarations publiques impactent l’image de marque et les valeurs de l’entreprise auprès des partenaires et clients ;
  • il met en application une politique environnementale efficace. Cerner avec précision les facteurs d’émissions de GES d’une société et quantifier les volumes émis permet d’élaborer une stratégie de réduction. La finalité est un gain en efficacité dans la politique environnementale de l’entreprise et une méthode claire pour y parvenir ;
  • il anticipe la vulnérabilité d’une société à l’égard des prix de l’énergie. À l’issue du bilan carbone, une vision nette de la dépendance d’une société aux différentes sources d’énergie peut être établie. Quantifier avec précision l’influence des prix des combustibles sur les résultats financiers d’une entreprise permet d’optimiser sa stratégie de développement sur le long terme ;
  • il mobilise les collaborateurs. Une société animée par une vision sociale et environnementale cohérente insufflera à ses employés la conviction qu’intérêt économique et valeurs morales vont de pair. Une politique solide de réduction des émissions GES est un moyen sûr et rapide de créer une dynamique positive au sein d’une entreprise.

 

Prêt(e) à démarrer votre aventure durable ?

De précieux conseils pour s’engager dans une démarche RSE

Une démarche RSE est en lien avec une volonté de se changer soi-même, de donner du sens à sa vie, de trouver sa raison d’être et son bien-être. Souvent, ce processus débute par une recherche personnelle de ce que l’on est, et de la manière dont on interagit avec notre environnement (notre famille, amis, collègues, la Terre).

Ensuite, quand nous connaissons les réponses, nous voulons aligner cela à notre entreprise.

Cette étape est la plus difficile si l’on est seul, sans outils, dans un métier qui ne nous correspond plus et que la vie continue avec ses obligations concrètes telles que le paiement des factures.

Nous identifions trois étapes pour mettre en place un démarche RSE en fonction de votre parcours :

  1. Vous informer sur ces thématiques, sur vos goûts, ce qui vous rend heureux, sur ce qu’est la démarche RSE. Vous pouvez aussi vous adonner au développement personnel. L’Ikigai (raison d’être ou joie de vivre en japonais) est un outil très utile pour se connaître et savoir si vous vivez dans un équilibre passion/mission/vocation/profession. La démarche RSE favorise cette quête de jeune samouraï d’un monde meilleur et sans heurts. Des tests de personnalité en ligne peuvent vous y aider. 
  2. Si vous avez déjà avancé et que vous sentez que pour votre bien-être il faut respecter ce que vous êtes, votre corps et la planète, essayez d’abord des petites actions au quotidien :– consommer des produits bio et locaux ;– commencer une démarche zéro déchet ;

    – pratiquer la méditation, le yoga ou tout ce qui vous permet de calmer vos pensées et de vous relaxer ; 

    – marcher en nature ;

    – et tout ce qui vous apporte de l’énergie, de l’amour de la paix et de la joie.

  3. Ces essais sont concluants ou vous êtes déjà dans une démarche de transition écologique depuis longtemps : comment faire pour aligner vos valeurs à votre entreprise ?

Nous voyons 3 principaux cas :

1) Vous adorez ce que vous faites et vous proposez déjà une démarche RSE à votre société.

2) Vous sentez que l’alignement avec vos valeurs est rompu et vous êtes de plus en plus stressés ou mal à l’aise avec ce que vous faites dans votre quotidien professionnel : vous cherchez une entreprise qui applique ces principes ou vous vous convertissez vers l’entrepreneuriat.

3) Vous êtes freelance ou dirigeant d’une TPE. Vous ne trouvez pas de solutions adaptées ni une communauté prête à échanger et à vous soutenir pour vous lancer dans cette démarche et mettre du sens et de la soutenabilité dans votre activité.

 

Notre conseil est de vous tourner vers des personnes/structures plus avancées dans cette démarche. Voyez s’ils partagent une partie de vos valeurs. Changer, c’est aussi changer son entreprise pour changer le monde tout en gagnant sa vie selon ses propres objectifs de richesse

 

C’est pour cela que nous nous réunissons au sein du collectif We Act 4 Earth ! Pour découvrir le collectif, n’hésitez pas à créer votre compte gratuitement sur notre plateforme de formation.

 

We Act 4 Earth : une communauté d’entrepreneurs responsables et engagés !

We Act 4 Earth est comme une famille : celle de Gaïa la Terre mère.

Nous œuvrons pour elle et ses habitants au quotidien et cela n’a pas toujours été simple de s’affirmer quand on veut agir pour le bien commun et le respect de l’environnement.

Nous avons tous des parcours et des âges différents qui nous ont amenés à nous remettre en question et à traverser des phases de doutes, d’incompréhension de la société, voire celle de notre entourage. En plus de ne plus se sentir à notre place dans un travail qui ne nous correspondait plus.

Nous avons décidé de nous réunir et de nous entraider.

Nous sommes pour l’instant tous entrepreneurs, la plupart freelances, et avons des personnalités bien différentes, mais la bienveillance règne dans nos cœurs.

Nous avons tous des métiers variés (graphiste, avocat, expert de la RSE, urbaniste, consultant en communication, rédacteur web, adjointe virtuelle/happiness officer, spécialiste de la prospection Linkedin, etc.), mais nous voulons tous progresser dans notre démarche RSE avec les formations que nous avons créées, les outils que représentent les guides (achats responsables, numérique responsable, etc.), l’entraide et la création d’une communauté sur Linkedin et Instagram

Vous vous dites peut-être : oui, mais est-ce viable économiquement ?

Oui, car nous avons nos propres objectifs de rémunération. C’est aussi par l’aspect économique que nous voulons que les choses évoluent en impactant positivement le monde !

« Notre mission est d’accompagner ceux qui, comme vous, sont sur la voie de la responsabilité sociétale de leur entreprise et cherchent à avancer selon leurs possibilités. »

La démarche RSE demande d’être responsable de ses actes et de ceux de son entreprise.

Nous fonctionnons avec un système de parcours dans lequel il faut s’engager selon ce que l’on veut atteindre.

Nous avons nommé cela les Grandes Randonnées ou GR et en avons créé pas moins de 16 différentes traitant de sujets aussi larges que le numérique responsable, le choix de ses clients, les achats responsables, la finance responsable et bien d’autres. 

Vous avez maintenant une idée de ce qu’implique la progression vers une démarche de Responsabilité Sociétale en Entreprise !

Vous savez quels sont les enjeux et commencez sans doute à réfléchir à ce que vous souhaitez pour vous et votre entreprise, avec peut-être un peu d’appréhension devant l’ampleur de la tâche.
N’ayez crainte, nous sommes là pour vous accompagner.

Découvrez nos autres articles sur la thématique RSE et sur les enjeux du Développement durable en entreprise.

Nos guides vous apporteront une multitude de conseils et de pistes pour entamer votre transition écologique vers une entreprise plus durable sur le plan humain et environnemental.

Notre collectif est à votre disposition pour échanger avec vous et vous guider au mieux vers le chemin qui correspond à vos attentes.

Seul le Chemin est parfois hasardeux, ensemble la progression est plus sûre en respectant le rythme de chacun !

Le collectif We Act 4 Earth 

Alexandra Stoecklin
Alexandra Stoecklin

Rédactrice web - Algocrea.com

S'ABONNER