Être le changement que nous voulons voir dans le monde… du travail

Travailler autrement grâce à la RSE

Votre vision du monde du travail n’est plus la même ces dernières années, ou peut-être même ces dernières semaines ? Donner plus de sens à votre activité est devenu prioritaire pour vous ?

Pour nous aussi !
Alors que les étudiants, salariés et dirigeants actuels sont encore majoritairement formés avec l’unique objectif de faire du profit, que le GIEC n’en finit plus de sonner l’alerte climatique, que la biodiversité s’effondre, et que près de la moitié de la population mondiale vit toujours avec moins de 5 dollars par jour (rapport OXFAM 2020).
Chez We Act 4 Earth, nous avons décidé de vivre et travailler autrement. Car nous sommes nombreux à avoir initié des changements dans notre vie personnelle pour changer la donne, et qu’il était urgent de l’impulser aussi puissamment dans notre vie professionnelle. Agir à notre échelle est notre réponse pour engager l’économie dans une transition sociale et écologique.

Au sein de We Act 4 Earth, ensemble et sans attendre, nous mettons en application la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) de façon concrète.

Une prise de conscience collective

80%

des dirigeant·es ont le sentiment qu’ils sont aussi responsables du bien-être de leurs salarié·es, de la vie locale ou de la protection de l’environnement

(source : Étude de Bpifrance Le Lab, 2018)

56%

des jeunes de la Génération Y seraient prêts à refuser un emploi si la société va à l’encontre de leurs valeurs (The Millennial Survey).

79%

des salarié·es se voient rester dans une entreprise qui initie des actions RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises)

(source : Étude de Bpifrance Le Lab, 2018)

Nous souhaitons créer un raz de marée de l’engagement

Pour cela, l’association souhaite créer d’ici à 2030 un point de bascule dans le tissu économique français. En sociologie, un point de bascule est une transition qui voit la généralisation d’un phénomène auparavant rare. Pour créer un point de bascule et faire de l’éco-responsabilité un véritable phénomène social, le journaliste américain Malcolm Gladwell considère qu’il faut qu’au moins 3,5% d’une population partage cette idée et la mette en pratique.

Où se situe le point de bascule dans l’économie française, celui qui verra toute structure amorcer sa transition vers un modèle responsable ? La France en 2022 compte 3,9 millions d’entreprises dont 3,8 millions d’indépendants et 148 000 TPE-PME (148 000) soit 98,8% de toutes les entreprises. Aucune étude n’a été menée pour connaître le réel niveau d’engagement et la performance des indépendants en matière de RSE.

Ainsi, si nous partons d’une feuille quasi-blanche : nous avons calculé que le point de basculement se situe à 130 000 acteurs du monde professionnel (entreprises, associations, coopératives), soit 1 million d’individus (dirigeants, salariés, demandeurs d’emplois et étudiants).

Nous souhaitons donner les clés nécessaires à ces 1 million d’ individus pour réaliser leur transition et maintenir le cap d’ici à 2030 !

Notre roadmap 2030 pour atteindre le point de bascule

2022-2024

Ouverture de la première plateforme d'engagement à l'éco-responsabilité en entreprise pour les dirigeants et salariés de micro-entreprises, TPE et PME. Ils représentent 98,8% de toutes les entreprises françaises. La transition ne se fera pas sans eux !

2024-2026

Ouverture  de la 1ère plateforme d'engagement à l'éco-responsabilité en entreprise (gratuite) pour les étudiants et demandeurs d'emploi. Plus de 8,6 millions de futurs salariés sur le marché du travail en 2021 (source : DARES / Pôle emploi).

2026-2030

Créer des ponts entre la communauté de professionnels engagés et les demandeurs d’emplois et étudiants en recherche de structures à impact.

Après 2030

Transformer le collectif en un mouvement national puis européen ou l'engagement sociétal en entreprise deviendra la norme pour tous travailleurs.

Où le Développement Durable dans le monde économique ne sera plus la finalité mais le point de départ de tout projet.

2022-2024

Ouverture de la première plateforme d'engagement à l'éco-responsabilité en entreprise pour les dirigeants et salariés de micro-entreprises, TPE et PME. Ils représentent 98,8% de toutes les entreprises françaises. La transition ne se fera pas sans eux !

Nos objectifs :

Qualitatif :
créer le plus gros vivier de TPE / PME
engagées de France

Quantitatif :
rassembler 2000 entreprises et 20 000 salariés
acteurs de la transition sur notre plateforme

2024-2026

Ouverture  de la 1ère plateforme d'engagement à l'éco-responsabilité en entreprise (gratuite) pour les étudiants et demandeurs d'emploi. Plus de 8,6 millions de futurs salariés sur le marché du travail en 2021 (source : DARES / Pôle emploi)

Nos objectifs :

Qualitatif :
créer le plus gros viviers de talents engagés de France

Quantitatif :
10 000 étudiants et demandeurs d'emplois acteurs de la transition sur notre plateforme.

2026-2030

Créer des ponts entre la communauté de professionnels engagés et les demandeurs d’emplois et étudiants en recherche de structures à impact.

Nos objectifs :

Qualitatif :
créer le plus grand collectif d'acteurs de l'écoresponsabilité en entreprise

Quantitatif :
130 000 acteurs économiques et 1 000 000 de citoyens, acteurs de la transition sociétale des entreprises

Après 2030

Transformer le collectif en un mouvement national puis européen ou l'engagement sociétale en entreprise deviendra la norme pour tous travailleurs.

Où le Développement Durable dans le monde économique ne sera plus la finalité mais le point de départ de tout business.

Nos objectifs :

Qualitatif :
créer le premier mouvement européen de l'engagement sociétal en entreprise

Quantitatif :
10% des TPE/ PME et salariés en poste ou en recherche d'emploi auront pris le réflexe de renseigner leurs engagements éco-responsables en entreprise sur nos plateformes.

We Act 4 Earth, un collectif apprenant

Notre association est née en 2020 sous l’impulsion d’une trentaine de bénévoles qui tous avaient à cœur de contribuer à la préservation de leur environnement, à la défense de valeurs sociales et humanistes et à la prise en compte de leur bien-être, dans tous les pans de leur existence : à la maison comme au travail.
La plupart n’étaient pas spécialistes de la RSE ou du Développement Durable, et certains n’avaient même jamais eu d’expériences associatives.
Mais ensemble, portés par cette même aspiration d’un monde meilleur et plus équilibré, nous nous sommes dits que nous pouvions faire changer les choses.

Cet état d’esprit perdure aujourd’hui au sein de l’association : nos membres viennent de toutes les régions de France et même d’Europe, certains sont militants de longue date et d’autres pas du tout, et chaque jour, ensemble, nous apprenons. Nous apprenons à faire mieux dans nos métiers et dans nos vies, nous inspirons des bonnes pratiques des uns et des autres, tirons des enseignements de ce que font les personnes autour de nous. Les acteurs du monde de l’ESS (Économie Sociale et Solidaire) et de l’associatif ont ouvert la route il y a longtemps déjà, ils sont pour nous une source d’inspiration et nous espérons que nos actions concourent à les faire connaître et à relayer leurs messages.

Il nous arrive bien sûr de nous tromper parfois, et c’est d’ailleurs comme cela que nous progressons le plus.

Quelles que soient les actions que nous entreprenons et les priorités que nous définissons, nous sommes convaincus d’une chose : la collaboration est la clé de tout changement, et l’heure n’est plus à la compétition. Pour effectuer les changements recommandés par le GIEC, nous ne serons pas de trop : en fait, chacun a même un rôle déterminant à jouer.